Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/labouffo/www/include/conn.php on line 105
L'agenda - La Bouffonnerie
 
 

Qui a enlevé les Frères Taloche

Le 22.02.2018

 

Au fil d'une intrigue policière loufoque et truffée d'humour, tentez de découvrir les coupables de ce rapt crapuleux ! Une pièce humoristique, une intrigue policière au cours de laquelle le public sera vraiment partie prenante : tout au long de la soirée, vous pourrez choisir la suite de l'histoire et peut-être, entre deux fous-rires, trouver le coupable. Une vraie pièce policière interactive où l'on rit et où l'on choisit !  

 

 Pour savoir qui joue quand:

 

 


Les autres représentations

Le 15.08.2018 | Stationnement alterné | Tout va bien dans la double vie de Jean Martin, jusqu'à ce qu'un grain de sable... (...)

Le 16.08.2018 | Stationnement alterné | Tout va bien dans la double vie de Jean Martin, jusqu'à ce qu'un grain de sable... (...)

Le 17.08.2018 | Stationnement alterné | Tout va bien dans la double vie de Jean Martin, jusqu'à ce qu'un grain de sable... (...)

Le 18.08.2018 | Stationnement alterné | Tout va bien dans la double vie de Jean Martin, jusqu'à ce qu'un grain de sable... (...)

Le 22.08.2018 | Stationnement alterné | Tout va bien dans la double vie de Jean Martin, jusqu'à ce qu'un grain de sable... (...)

Le 23.08.2018 | Stationnement alterné | Tout va bien dans la double vie de Jean Martin, jusqu'à ce qu'un grain de sable... (...)

Le 24.08.2018 | Stationnement alterné | Tout va bien dans la double vie de Jean Martin, jusqu'à ce qu'un grain de sable... (...)

Le 25.08.2018 | Stationnement alterné | Tout va bien dans la double vie de Jean Martin, jusqu'à ce qu'un grain de sable... (...)

Le 27.08.2018 | Je peux pas, j'ai Bouffonnerie ! | Une fois par mois, La Bouffonnerie ouvre ses portes aux humoristes et aux cuisiniers de demain pour une (...)

Le 29.08.2018 | Stationnement alterné | Tout va bien dans la double vie de Jean Martin, jusqu'à ce qu'un grain de sable... (...)